Andasibe Ranomafana Isalo

Le voyage est le retour vers l’essentiel.

Vous découvrirez dans ce circuit :

– Antananarivo, visite historique de la capitale de Madagascar

Antananarivo ou Ville des mille est la capitale de la Grande île regorgeant un très grand nombre d’activités à pratiquer et de lieux à visiter. Parmi ces lieux, le Rova de Manjakamiadana (Palais de la Reine) est un passage obligé pour contempler une vue à 360° de la capitale et le parc de Tsimbazaza, à 15 minutes du centre ville, offre un espace botanique plaisant.

 

– Andasibe

Le parc national d’Andasibe – Mantadia (appelé autrefois Périnet) est situé à environ 2 h de route d’Antananarivo. Les particularités du parc sont : une réserve spéciale Indri-Indri, une faune et une flore diversifiée avec un climat tropical humide autour de 20°C. A savoir que l’Indri Indri est considéré étant le plus grand lémurien de Madagascar avec une taille pouvant atteindre 1m de long.

– Parc national de Ranomafana

Le Parc national de Ranomafana se situe à 65 km au Nord-Est de Fianarantsoa, avec une superficie de 41 601 ha. Le parc est composé de forêts denses humides qui abritent 26 espèces de lémuriens dont deux classées d’une grande rareté (l’hapalémur à nez camus et l’hapalémur doré). Et aussi une flore enrichissante avec des variétés de plantes médicinales, des diverses orchidées et des plantes carnivores.

– Massif d’Isalo

A quelques kilomètres de la ville de Ranohira, se trouve le parc national d’Isalo. Vous y apercevrez un panorama extraordinaire ponctué par un massif ruiniforme qui s’étend sur une centaine de km du Nord au Sud. Le massif d’Isalo n’illustre pas seulement des paysages rocheux mais offre aussi différentes attractions entre autre une piscine naturelle, des canyons surprenants et une biodiversité assez riche.

Au départ de Diego Suarez puis descente en voiture jusqu’à Nosy Be.

Vous découvrirez dans ce circuit :

– Les 3 baies

Elles représentent les lieux incontournables durant les excursions à Diégo Suarez. D’abord, il y a la baie des Sakalava, qui est favorable aux sports nautiques tels que le windsurf et le kitesurf avec sa plage sauvage. Puis, vous trouverez quelques empreintes du passage des français durant la colonisation dans la baie des Pigeons. Enfin la baie des Dunes constituée de ses grosses vagues est l’endroit où les tortues viennent pondre durant le mois de Juillet.

– La mer d’Emeraude

La mer d’Emeraude porte son nom par ses eaux cristallines à faible profondeur reflétant une couleur bleu turquoise parsemé de sables blancs. Pour accéder au magnifique lagon de la mer d’Emeraude, cité parmi les plus belles plages du monde, le moyen de transport utilisé est le boutre. Arrivée là –bas, vous oublierez tous vos soucis et ne penserez qu’au farniente.

– La plage de Ramena

Ramena est une petite station balnéaire qui se trouve à la pointe Nord de la Grande île, à 20 km d’Antsiranana. Elle y abrite un petit village de pêcheurs dont les récoltes varient continuellement. Les amateurs de crustacés auront l’embarras du choix avec les langoustes, crevettes roses, camarons, concombres de mer, poulpes, huîtres, écrevisses et calmars attraper le jour même.

– La Montagne des Français

C’est la première image que l’on peut voir en arrivant à la baie de Diégo Suarez. La Montagne des Français est une réserve qui s’étend sur 15 km de long tout en recouvrant quelques flores endémiques à l’instar des baobabs Adansonia Suarezensis (baobab bouteille) et des pachypodes. On y trouve aussi certains vestiges de l’époque coloniale et des couches archéologiques.

– La Montagne d’Ambre

A 37 km au Sud Ouest d’Antsiranana, se trouve le Parc national de la Montagne d’Ambre, qui est le premier parc national établi à Madagascar. Ce parc placé sur un massif volcanique dispose d’un écosystème enrichissant avec de nombreuses espèces endémiques en ne citant que le plus petit caméléon du monde. On peut également y découvrir la Cascade Antakarana, la Cascade Antomboka et le Lac maudit considérés comme des lieux sacrés.

– Les Tsingy Rouges

Les Tsingy Rouges ou « Cheminées de feu » portent cette appellation suite à leurs couleurs qui changent au fil des heures pendant la journée, ils sont nés d’une érosion dénommée lapiaz. Pour voir ces tsingy légendaires, il faut aller en 4×4 à Irodo, à 50 km au Sud de Diégo Suarez. Arrivée là-bas, vous serez ébahi par un paysage naturel unique à Madagascar.

– Les Tsingy de l’Ankarana

Au devant de 50 km de plus des Tsingy Rouges, on parvient aux Tsingy gris de l’Ankarana. Mis à part les tsingy, le parc national d’Ankarana énumère onze grottes dont quelques unes ont une attribution sacrée due au culte et aux offrandes qu’on y fait. Vous verrez: la Perte des Rivières, Tourelles des Tsingy, Tsingy Meva, Tsingy Rary, le lac sacré, les canyons et les sentiers botaniques.

– Ambanja et sa plantation de cacao

Le cacao de Madagacar est très connu par les maîtres chocolatiers du monde. La visite de la plantation Millot conçue depuis 1904 à Ambanja vous permettra de découvrir les procédés pour produire ce fameux cacao. Vous percevrez également la transformation d’épices et d’essence de parfum tels que la baie rose, le poivre, l’ylang, le vétiver, le patchouli, la vanille et la palmarosa.

– Nosy Be (tour de l’île)

La visite de l’Ile aux parfums commence par Hell Ville où l’on peut voir les maisons coloniales et un vieux canon datant de 1819. Puis la visite se poursuit par la première ville de Nosy Be, Marodoka également appelée Ambanoro.

Et finir par le coucher de soleil au Mont Passot où l’on peut admirer une vue à 360° de l’île.

– Nosy Iranja

Après une heure et demie de traversée en bateau, on arrive à Nosy Iranja ou aussi nommé l’île aux tortues. C’est un joyau de la nature avec 2 îlots séparés par un banc de sable blanc. Le petit îlot « Iranja Kely » regroupe quelques animaux dont les tortues qui font la renommée de l’île et le plus grand « Iranja Be » abrite un village de pêcheurs.

Tarif: à partir de 1 280 €/personne

Ce circuit vous intéresse?

Remplissez le formulaire ci-dessous pour planifier votre prochain séjour